Concert Madball à Montbeliard le 28 juin 2020

28 dimanche juin 2020

20h30

Atelier des moles

25.80 €

Plus d'infos sur le concert Madball à Montbeliard

Maintenir l'urgence, l'authenticité et l'intégrité n'a jamais été un problème pour Madball, le groupe le plus hard et le plus travailleur de New York. Vingt-cinq ans en tant qu'entité d'enregistrement et de tournée, MB publie son neuvième chapitre sonore, "For the Cause" : une collection signature, au coeur de lion, pleine de groove, au coeur de la rue du New York Hardcore que seul Madball peut offrir. L'album ne revisite pas ce que le groupe a fait depuis 1994 mais va de l'avant et représente où les gars se sont retrouvés collectivement et personnellement, un quart de décennie plus tard.

Au cours de l'histoire bien remplie du groupe, Madball a affirmé sa mission ; poursuivre une cause simple mais juste, et cette fois-ci, ils ont choisi d'être plus succincts que jamais. For the Cause voit le retour au bercail du guitariste Matt Henderson, qui n'est plus apparu dans un album de Madball depuis celui de 2000, Hold it Down, pour lequel Henderson a également été producteur. Le travail de production stellaire de Tim Armstrong de Rancid est unique à cet album. Il a clairement aidé à exprimer la voix distinctive de Madball avec puissance sans marcher sur la formule de marque que le groupe a toujours portée, mais cherche constamment à s'améliorer. Le vétéran du studio danois Tue Madsen (Meshuggah, Dark Tranquillity, Sick of it All) a habilement géré les fonctions de mixage.

Les différents caméo fait par quelques amis de Madball sont marquants dans « For the Cause », ainsi que plusieurs artistes avec lesquels le groupe partage un respect mutuel ; Sick Jack de Psycho Realm sur le morceau "Rev Up", « The Business » Steve Whale et le producteur Armstrong sur " The Fog ", plus légendaire rappeur Ice-T sur le hardcore banger " Evil Ways ". Oi! la légende britannique a fourni l'intro parlée et une piste de guitare à l'hymne teinté de street-punk.

Ce qui est peut-être le plus remarquable sur « For the Cause », ce sont ses différents rebondissements, à la fois musicalement et vocalement, pour garder la marque Madball de NYHC plus fraîche qu'elle ne l'a jamais été. Freddy présente : « Comment grandissez-vous en tant que groupe ou en tant que personne si vous ne prenez pas de risques ? Nous nous sentons obligés envers nous-mêmes et tous les autres d'évoluer, au moins quelque peu. Nous sommes fiers que ça nous ressemble encore ; c'est réel et honnête. Il y a de quoi satisfaire les gens qui nous soutiennent depuis toutes les époques de ce groupe. »